Elutriation centrifuge à contre-courant

L'élutriation est une technique de purification basée sur la séparation des cellules selon leur vélocité (rapport taille/densité). Lors de leur chargement dans la chambre d'élutriation, les cellules vont se placer à l'équilibre entre deux forces opposées : la force centrifuge et la force du flux. Le point d'équilibre diffère selon la vélocité cellulaire, ce qui permet de séparer les populations cellulaires dans la chambre d'élutriation.



Il suffit ensuite d'augmenter par pallier la force du flux pour déplacer l'équilibre vers la sortie et ainsi éluer par fraction les différentes sous populations cellulaires.



Il s'agit donc d'une séparation basée sur les caractéristiques physiques des cellules. Celles-ci ne sont donc pas "touchées", c'est-à-dire qu'il n'y a pas d'activation de récepteurs cellulaires par des anticorps ou autres, contrairement aux tris magnétiques, même négatifs . De plus le milieu d'élutriation utilisé est un milieu isotonique supplémenté en plasma autologue. Cette technique offre une viabilité des cellules élutriées très bonne.


Les monocytes, lymphocytes, fractions enrichies sont purifiés par élutriation à partir des PBMC issus de résidus d'anneaux (cf Coulais et al.).

                      


Cette technique offre donc la possibilté de récupérer différentes populations cellulaires d'un même donneur.